Foire aux Qestions - Seniors

Pourquoi accueillir un jeune chez moi ?

Pour lui rendre service et lui offrir de bonnes conditions d’études.

Pour être moins seul (besoin d’une compagnie, d’une présence rassurante)…

Pour le rassurer ainsi que sa famille : il ne se retrouve pas seul dans un studio, vous lui apportez également une compagnie rassurante

Qui sont les candidats à héberger que propose le service ?

Ils ont entre 16 et 30 ans. Sont étudiants, apprentis, stagiaires ou jeunes actifs, filles ou garçons. Les candidats présélectionnés sur dossier ont été reçus par le service pour un entretien approfondi. Nous individualisons leur demande et vous proposons celui qui nous semble le mieux convenir à votre profil, besoins, caractère…

Est-il possible de mettre fin à la cohabitation avant son terme ?

Oui, à condition de respecter le préavis d’un mois. Mais dans les faits, il est souvent possible de raccourcir ce délai dès qu’une alternative est trouvée.

Le jeune peut-il me demander un bail ?

Comme son nom l’indique la cohabitation intergénérationnelle est un échange de bons procédés : une mise à disposition d’une chambre meublée à titre gracieux contre une présence chaleureuse et conviviale, non une location. Donc NON, le jeune ne peut pas vous demander un bail, par contre vous pouvez lui faire un certificat d’hébergement s’il a besoin d’un justificatif de domicile, pour établir une assurance responsabilité civile, par exemple.

Quelles aides peut m’apporter le jeune ?

Le jeune vous apporte une petite aide dans les activités de la vie courante, par exemple, fermer les volets, sortir les poubelles, faire de petites courses à l’occasion, aider à la préparation de repas vous accompagner à l’extérieur, aider à rentrer du bois si vous avez une cheminée, etc. Mais cela peut être juste une présence au domicile pour se sentir moins seul et en sécurité. En revanche, le jeune ne peut en aucun cas accomplir les tâches des professionnels qui interviennent à votre domicile (ménage, repassage, préparation de médicaments, toilette, aide à l’habillage, à la prise de repas, mise au lit, aide au lever et au coucher). Le jeune n’est ni un(e) garde malade, ni un(e) auxiliaire de vie, ni un(e) infirmier(e). Le jeune, vous apporte une aide quand il est au domicile, après ses cours ou le week-end s’il est présent. Le fait de vous aider dans ces petites tâches quotidiennes ne doit avoir aucune incidence sur ses études ou son travail.

Dois-je nourrir le jeune ?

Il y a 2 possibilités, soit vous faites les courses et préparez les repas ensemble et dans ce cas les charges que vous doit le jeune sont augmentées, soit c’est le jeune qui fait ses propres courses et prépare ses repas. Dans le cadre d’une chambre dans votre logement, il a accès à la cuisine, avec une place dans le placard et une étagère dans le réfrigérateur pour ranger ses provisions. Vous pouvez dîner ensemble, ou séparément, selon vos disponibilités du moment ou vos habitudes.

Dois-je lui laver son linge ?

Le jeune est autonome sur la gestion de son linge. 2 possibilités

Soit il utilise le Lavomatic, Soit vous lui proposer d’utiliser votre machine ; dans ce cas, il devra fournir sa lessive.

 

Quel type de logement faut-il avoir pour accueillir le jeune ? Dois-je avoir une chambre indépendante de mon logement pour accueillir un étudiant ?

Pas nécessairement. Vous pouvez accueillir le jeune dans une chambre indépendante ou dans votre logement selon l’espace dont vous disposez. Dans tous les cas, il faut disposer d’une chambre libre et meublée (avec un lit, un bureau, une armoire pour que le jeune puisse ranger ses affaires). Dans le cas où le jeune est accueilli dans votre logement, la salle de bain, les sanitaires et la cuisine sont à partager. Vous pouvez aussi l’inviter à partager votre salle de séjour pour discuter, jouer à un jeu de société ou regarder la télévision, par exemple.

Puis-je accueillir un jeune si je ne suis pas propriétaire de mon logement ?

Oui, avec l'accord de votre propriétaire.

A quel moment doit-on s'inscrire ?

Quand vous le voulez. Des demandes de personnes à héberger se font toute l’année. Bien entendu, il y a plus de demandes des jeunes l’été avant la rentrée de septembre.


Toutes ces règles de vie sont à définir dès le début de la cohabitation dans la convention d’hébergement qui est signée entre les 2 parties. 

Les référents qui accompagnent le binôme est disponible tout au long de la cohabitation.
 

"1 Toit, 2 Générations-Côtes d'Armor" coordonné par l'ADIJ 22

Les territoires adhérents :

l'ADIJ 22 est membre du réseau CoSI

Le réseau CoSI, soutenu par l'Etat
Soutenez notre projet grâce à Lilo!